Mort, finito, kaput, muertoooo.
Il n’existe plus et pourtant tu passes ton temps à le ressusciter. Tu mets toute ton énergie à le rendre vivant. Tu ne peux pas t’empêcher de regarder en arrière et de te référer à lui pour créer ton présent. En gros, ça donne des “Je peux pas parce que j’ai jamais réussi jusqu’à présent” bref ça te donne de bonnes excuses.

Ça te déresponsabilise de ouf.En mode: “c’est pas moi c’est mon passé” ‍♀️ Ça entretient le si confortable “c’est pas de ma faute”. Le seul avantage à faire l’amour à ton passé c’est de pas avancer d’un cachou dans ton présent. C’est de pas mouiller ton maillot pour plonger dans la réalité de la vie et vivre tes vrais désirs.

Je te l’accorde que c’est super flippant de se jeter à l’eau, de pas être sûr de ce que ça va donner mais franchement tu vas continuer encore combien de temps dans ce statut quo où tout est connu et où disons le clairement : tu t’ennuies de fou?

Hein ? How long honey ? 1 mois ? 1 an ? 10 ans ? Dis-moi…

TON PASSÉ EST DEAD

Laisser un commentaire