Si y’a bien un truc qui pète mon flow créatif c’est cette petite voix dans ma tête qui dit que “c’est pas assez bien”, “c’est pas assez précis”, “c’est pas assez cohérent”, “c’est pas assez riche”, “c’est pas assez complet”.

Bref, pas assez [insère l’adjectif de ton choix].

Alors si tu veux créer tes propres œuvres et débloquer ta créativité, un conseil :
– N’écoute pas cette voix de 💩  !

Ou au moins, questionne cette partie-là en toi qui cherche à faire le truc parfait.

Est ce qu’elle te dit ça parce qu’en effet en faisant un petit effort tu pourrais améliorer ta production finale ?  Ou est-ce-que cette voix te chuchote salement dans l’oreille des trucs pour que tu ne termines PAS ton œuvre ?

A quel résultat aboutit cette pensée perfectionniste ? Qu’est ce que tu ressens quand elle apparait ?
Est-ce qu’elle te tends ? Ou est ce qu’elle te détends ?

Maintenant, quand je commence un projet j’essaye de regarder à quelle hauteur j’ai mis la barre.

Bon en général, je la mets direct bien trop haut. Alors je prends un temps pour descendre cette pression que je me mets toute seule et je recalibre. Par exemple : Je me donne moitié moins à faire, je me donne plus de temps ou je révise à la baisse les contraintes loufoques que je me suis imposé.

Bon, je te dis pas de baisser totalement et systématiquement tes exigences quand tu commences un projet/un dessin/une chanson/ parce que franchement un perfectionnisme bien placé permet de se challenger et de se pousser dans ses retranchements.

Je t’invite juste à prendre un peu de recul et regarder si ton perfectionnisme te rends productif ou si il t’isole dans ta chambre avec une montagne de projets inachevés.

En tout cas moi j’ai choisi mon camp et j’ai décidé de produire sans pression. Et toi tu choisis quoi ?

LE PERFECTIONNISME NE TUE PAS (MAIS PRESQUE)

Laisser un commentaire