Aujourd’hui je vais te parler du ”syndrome de l’imposteur”. Tu connais ?

Si tu connais pas t’as bien de la chance parce que je crois que c’est celui qui peut le plus bloquer les gens dans leur élan créatif. Quand t’as ce syndrome là, t’as souvent une petite voix dans ta tête qui te dit ”Mais ça va pas ? Tu te prends pour qui ?”. Quand tu crée des choses artistiques, par exemple si tu te mets à dessiner tu vas te dire ”Tu te prends pour un artiste là ? Non mais allôôô !”

C’est ce genre de pensée bien lourdes 💩qui traversent l’esprit de quelqu’un atteint du syndrome de l’imposteur.

Que faire pour court-circuiter💥 ce syndrome ?

Le meilleur truc à faire c’est de laisser passer ses pensées, 🌬respirer un bon coup, les observer et leur faire un bisous au passage 😘.

En gros #fautpaslesécouter sinon c’est la descente aux enfers garantie.👹 Tu peux aussi observer la réalité, te rendre compte que c’est pas parce que tu décides de dessiner que tu te prends pour qui que ce soit, t’es simplement en train de suivre ton envie du moment.

Derrière le syndrome de l’imposteur, y’a aussi plein de croyances et de constructions mentales. Ça veut dire que tu considères que pour être un artiste il faut remplir certains critères complètement arbitraires, pareil pour un thérapeute ou n’importe quel autre métier. Du coup dès que tu poses une action qui ressemble à quelque chose d’existant tu vas sortir (dans ta tête) ta grille de critères pour te comparer et casser ton élan naturel.

C’est n’importe quoi ! Ça s’appelle du sabotage de kiff ! Et c’est très grave !

Tu as envie de chanter. Chante !
Tu as envie de dessiner. Dessine !
Tu as envie de te lancer dans ton activité pro. Just do it !

Tu n’es pas un imposteur, c’est des conneries, t’es juste toi quand tu suis tes idées !
Alors fais toi plaisir ! #liberetapuissancecreative

LIBÈRE TA PUISSANCE CRÉATIVE / LE SYNDROME DE L’IMPOSTEUR

Laisser un commentaire