Aujourd’hui au programme c’est “le déni d’incarnation”. C’est pas vraiment un syndrome c’est plutôt un choix que tu as posé consciemment ou inconsciemment. Et en gros, t’es en déni d’incarnation quand tu veux pas vraiment t’incarner/vivre/te réaliser sur Terre.
Ce syndrome fait que t’es pas vraiment là, t’as pas les pieds sur terre.
Ça peut se manifester par le fait : -de te sentir mal dans ton corps (trop à l’étroit)

  • de beaucoup dormir
  • d’avoir des douleurs chroniques
  • d’avoir du mal à gagner de l’argent (tu te mets en insécurité financière)
  • d’avoir un manque d’intérêt pour le monde physique (manque de sport, peu de relations sexuelles, peu de créativité)
  • d’avoir des vertiges – de ne pas sentir ton corps
  • d’avoir souvent froid
  • d’avoir sur-developé tes perceptions subtiles
  • de n’avoir que des activités spirituelles (yoga, mantra, jeune, méditation…)
  • de mépriser la viande
  • d’avoir (eu) des idées noires (suicide)

Cette liste n’est pas exhaustive je te donne que quelques grandes lignes car c’est beaucoup plus subtil à déceler.

En tout cas, si tu es en déni d’incarnation ça peut sévèrement te bloquer au niveau de ta créativité car tu vas avoir du mal à concrétiser tes idées dans la matière.

Mais attention, tu peux aussi avoir la problématique inverse. Personnellement, j’ai vécu de nombreuses années en fort déni de vie et j’étais pourtant hyper créative. En fait, je me branchais sur “les énergies du haut” pour fuir la matière (ce qui m’a permis au passage de les développer).

Donc sous-créatif ou sur-créatif, dans les deux cas, ton flux créatif n’est pas équilibré.
Autrement dit 👉🏼Tu n’es pas ancré et du coup tes projets ne peuvent jamais vraiment se déployer et rencontrer le succès.

Que faire pour se dégager de ce refus d’incarnation ?

La seule solution est de DÉCIDER de t’incarner. Tu dois poser un choix ferme à l’intérieur de toi.
Une fois posé, je t’invite à te faire accompagner car selon ton degré de perchage (de fuite vers le haut) tu vas devoir renverser la balance et veiller à ton ancrage au quotidien.

En tout cas si ce syndrome résonne en toi, ne t’inquiète pas tu peux passer du mode zombie au mode full power.

LIBÈRE TA PUISSANCE CRÉATIVE / LE DÉNI D’INCARNATION

Laisser un commentaire