Comme pour tous les autres syndromes dont je te parle, je t’invite à prendre rendez-vous avec moi (ou une autre personne compétente) pour confirmer que tu le portes bien en toi.
Je te conseille aussi de lire le livre de Salomon Sellam dédié à ce sujet.

En tout cas, il y a de fortes chance que ça te concerne si :

– T’es tout le temps triste
– T’es né juste après la mort d’un de tes ailleuls
– Ta mère a fait une fausse couche ou une IVG avant toi
– T’as l’impression de pas vivre ta vie
– T’as le même prénom qu’un membre de ta famille parti trop tôt
– Ton prénom est composé (Anne-Claire, Marie-Laure…)
– T’as l’impression de vivre littéralement à coté de tes pompes
– Tu sens que ton âme est pas vraiment dans ton corps
– Tu t’habilles toujours en noir même en été
– Tu te sens zombie
– Tu dors les bras le long du corps sans bouger

Le principe de ce syndrome c’est : que tu vis ta vie pour un autre.

Cet autre, ce mort devient ”gisant en toi”, comme si il avait pris la possession de ton corps pour vivre à travers toi.

Ça fait que t’es un peu comme un mort-vivant qui dois :
– vivre sa vie pour ce proche parent parti trop tôt
– vivre en portant la culpabilité de la mort de ses frères et sœurs qui sont pas nés

Ce syndrome peut te bloquer de fou dans ta créativité parce que dans ce cas, tu portes l’interdiction formelle de concrétiser tes propres projets et de te réaliser pleinement.

Pour t’en libérer, il faut déjà identifier grâce à des calculs de dates et un entretien poussé si tu portes ce syndrome. Ensuite, pour reprendre la responsabilité de ta vie, tu peux selon ton cas faire un acte symbolique ou un acte psycho-magique pour te défaire définitivement de cette injonction qui sent la mort. (Parfois prendre conscience du phénomène suffit pour t’en défaire)

Alors est ce que ce syndrome te parles ? As-tu déjà bossé dessus ? Est-ce que tu as envie de t’en libérer ?

LIBÈRE TA PUISSANCE CRÉATIVE / LE SYNDROME DU GISANT

Laisser un commentaire