Être connectée à mon enfant intérieur m’aide énormément dans mon processus créatif.

J’ai plein de petites astuces pour switcher en mode Mini-Wam (c’est comme ça que j’appelle le mini-moi), elles m’aident à moins me prendre la tête au quotidien et à créer pour le plaisir de créer. Du coup, j’ai eu envie de découvrir comment d’autres créatifs/artistes entretiennent leur relation avec leur Mini-Wam et comment celui-ci se manifeste dans leur créativité.

Aujourd´hui, j’ai posé des questions à la créative-addict, illustratrice, bloggeuse et super-chineuse de déco Chachignon.

Je lui ai aussi proposé de réaliser une oeuvre qui rend hommage
à sa mini-elle et qui aurais le pouvoir magique de la connecter
à l’énergie de son Mini-Wam.

Voici son hommage illustré et ses réponses qui j’espère, saurons vous inspirer à honorer vos Mini-Vous, à VOTRE façon ! 

Une mini-elle, toute chou, une petite nana, en combi cosmique qui pointe du doigt un grand tourne-soleil sur le dos d’un renard géant…
Alors ?  Elle vous inspire à faire de même  la mini-chachignon ?


★ INTERVIEW 
Peux tu te décrire en quelques lignes ?

Je suis une créative, une femme, une maman, je suis une rigolote qui dorlote, j’aime observer la vie, les gens, les plantes, les étoiles, je suis une curieuse qui apprend la patience et l’insouciance.

Peux tu décrire ton toi-enfant en quelques lignes ?

Je suis une créative, une fille, une enfant, je suis une rigolote qui sirote, j’aime jouer dehors, manger des bonbons, dessiner des animaux, partir à l’aventure, je suis une timide qui apprend la confiance et l’audace.

Ca veux dire quoi pour toi l’enfant intérieur ?

Pour moi c’est la petite fille que j’étais qui guide la femme que je suis.

C’est quoi pour toi la créativité et comment est-ce qu’elle se manifeste dans ton quotidien ?

La créativité pour moi c’est un mode de vie, c’est ma compagne, elle me suit partout, dans toutes les circonstances, c’est mon point fort, c’est mon plaisir. Elle est là quand je dessine, quand je cuisine, quand je joue avec ma fille, quand je cherche des solutions à un problème, quand je passe du temps avec mon mari, quand je communique avec les gens, elle est là tout le temps.

Est-ce que tu te sens en lien avec ton âme d’enfant et si oui comment fais-tu pour entretenir cette connexion ?

Je me sens en lien avec mon âme d’enfant mais ça n’a pas toujours était le cas, je crois d’ailleurs que quand je m’en suis éloignée, je me suis perdue. Aujourd’hui, je me sens d’autant plus en lien avec mon mini-wam depuis que ma fille est arrivée. Je sens cette connexion bien plus forte, je crois qu’elle me renvoie à moi enfant. Elle fait émerger des sensations et des comportements que j’avais laissé derrière moi en devenant adulte. J’adore, ça me donne une énergie incroyable.

Qu’est ce que tu aimais le plus faire quand tu étais petit(e) ?

Beaucoup de choses… mais je crois que ce que j’aimais par dessus tout c’est dessiner. 

Qu’est ce que tu disais vouloir faire ”quand tu serais grand(e)” ?

Haha 😂  je me souviens que je voulais être maman, je m’imaginais avec 11 enfants parce que je n’arrivais pas à faire un choix de prénom donc je voulais autant d’enfants que j’aimais de prénoms ! Un peu plus tard j’ai décidé que je voulais devenir océanographe, j’étais très attirée par les fonds marins et je le suis toujours d’ailleurs.

Que dirais-tu à ton mini-toi si tu pouvais retourner dans le passé ?

Je lui dirais d’avoir confiance en elle, de ne pas accorder autant d’importance à ce qu’elle imagine que pense les autres.

Qu’est ce que tu ferais avec ton mini-toi, si tu pouvais passer toute une journée avec lui ?

Whaaaaa ! Bonne question ! Je l’emmènerai dans la forêt et on passerait la journée à construire une cabane avec tout ce qu’on trouve en grignotant des chips et des chouchous.

Peux-tu nous partager :
Un souvenir de sensation agréable ?

Je me souviens des papouilles que ma grand mère me faisait pendant qu’elle lisait le journal. Elle avait des ongles longs, j’adorais cette sensation dans mes cheveux et dans mon dos.

Ton livre préféré petit(e) ?

Les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur.

Un souvenir d’émotion musicale ?

Mon papa qui joue Starway to heaven à la guitare.

Une image qui t’as procuré de la joie ?

J’ai l’image en tête de Ferdinand le taureau, un court dessin animé qui racontait l’histoire d’un petit taureau qui refusait de faire la corrida car il préférait passer son temps à respirer l’odeur des fleurs. J’adorais cette histoire et je pouvais la regarder des dizaines de fois sans me lasser.

Un souvenir de connexion avec la nature ?

La première fois que j’ai vu un animal sauvage, c’était au fond du jardin, c’était un renard, c’était magique, j’avais l’impression qu’il me parlait, je crois que j’étais comme paralysée par la beauté de cette réalité.

Les choses que tu aimais créer quand tu étais petit(e) ?

J’aimais beaucoup dessiner et avec mon frère on se prenait pour des druides et on adorait fabriquer des petites potions ou des objets magiques avec des branches, des fleurs, des cailloux…

Que dirais ton mini-toi pour terminer cette interview ?

Est ce que je peux avoir un bonbon maintenant ? 😉


Découvrez le blog de Charlotte >>> ici
Et suivez son joli instagram >>>

 

L’INTERVIEW MINI-WAM DE CHACHIGNON

Laisser un commentaire