fiona -small -eyes

Quand j’étais petite, alors que toute mes copines savaient ce qu’elles voulaient faire plus tard. Je ne n’arrivais pas à répondre à cette question.

Je me demandais : «Pourquoi choisir ?»

Ça me paraissais bizarre. Je trouvais ça triste. Pour moi c’était comme une évidence : Je voulais improviser.

Oui, c’est ça que je voulais faire plus tard : vivre dans l’imprévu ! Ça voulais dire, que je pouvais être photographe et pilote d’avion, artiste et chanteuse, styliste et archéologue. Je pourrais faire tout ce qui me traverserais l’esprit ! Rien ne serais figé et je ne devrais jamais choisir un seul métier !

Finalement le temps a passé, j’ai grandi, j’ai oublié. Cette aspiration s’est envolée très loin de moi ! J’ai choisi de tracer une voie plus mesurée. Petit à petit, je suis rentrée dans le rang.

Puis un jour, comme un appel d’air inéluctable, cette inspiration première est réapparue. D’un coup, comme ça, sans prévenir ! Elle m’a soulevée par le col et tel un ouragan, elle a tout emporté sur son passage. Je n’ai rien pu faire pour l’arrêter. Je l’ai vu balayer mon univers, faire voler en éclats mes barrières. Elle a tout envoyé valser par son souffle. Et quand elle a eu fini de faire le vide, j’ai pu voir de mes propres yeux, le grand œuvre du Hasard. Les premiers temps, ça m’a fait bizarre. Plus rien n’était comme avant. Je ne pouvais plus me reposer sur quoi que ce soit.  L’Improvisation avait absolument tout réinventé. Je découvrais un territoire vierge et mystérieux qui s’étendait à perte de vue devant moi.

J’avançais à tâtons en terre inconnue,
dans un monde nouveau, à des années lumières de ma vie ordinaire.

Depuis, deux ans maintenant c’est dans ce décor mouvant et merveilleux que j’évolue de surprises en surprises. En ce jour d’anniversaire, à l’aube de mes 30 ans et je prends conscience que je réalise un de mes rêve d’enfant.

Aujourd’hui, je vis la vie impromptue dont je rêvais petite :
J’improvise !

birthday-9

Je prends la mesure de ce cadeau inouï qui me plonge au cœur de moi-même à tout instant.

Chaque jour est une fête et je remercie le Ciel d’ouvrir devant moi cette voie magique et imprévisible, de m’offrir cette vie de tous les possibles,
comme un perpétuel présent.

Un jour j’écris, l’autre je dessine. J’oscille entre les sorties et les rendez-vous, entre les projets et les voyages. Je commence quelque chose, j’en finis une autre. J’apprends des choses nouvelles, je me trompe. Je fonce, je reviens en arrière. Je papillonne, je construit. Je m’arrête net, je recommence. Je rebrousse chemin, je saute dans le vide. J’invente, je crée, je change d’avis. Je me détends, je carbure. Je m’envole ! Je découvre inlassablement toutes les facettes de qui je suis.
Je me réinvente à l’infini, tour à tour:  artiste, magicienne, conteuse, chanteuse, styliste, enfant, créatrice, inspirationiste, fée, pionnière, amante, nomade, guérisseuse, illustratrice, clown, inventeur, alchimiste, guide, messagère, exploratrice, aventurière,  femme, amazone, sœur, fille, photographe, amie, oracle, sourcière, chamane…

Capitaine de mon rêve éveillé,
je suis tout ce je veux.
JE SUIS TOUT CE QUE JE SUIS.

♥︎

IMPROVISER SON RÊVE

4 thoughts on “IMPROVISER SON RÊVE

Laisser un commentaire