ARRÊTE DE TE FAIRE CROIRE QUE TU NE SAIS PAS CE QUE TU VEUX

Je voulais vous parler de processus hier et comment c’est important de passer par soi plutôt que par l’extérieur pour créer son biz (mais ça marche pour tout en fait). Plus tu vas passer par toi, c’est à dire ton ressenti, ton intuition, ton ambition, tes désirs plus ça va être simple. Moins tu vas faire de détour à vérifier si à l’extérieur c’est « validé » si c’est « le bon choix ». Si je te parle de ça c’est que c’est des sujets qui remontent souvent en coaching et que je vis moi-même dans ma vie perso. J’ai une grosse tendance, à checker à l’extérieur de moi si ce que je fais est ok. #systemedesurvieetpeurdurejetbonjour

Rassure-toi, ça se muscle. Oui c’est chaud, oui tu le fais peut être automatiquement et oui ça fait peur d’assumer simplement ce qu’on veut. Mais à chaque secondes tu as le choix de t’écouter ou de te faire croire que tu ne sais pas ce que tu veux.

Pour muscler cette écoute de toi, il y a plein de manières, mais déjà apprendre à te connaitre sans juger tes fonctionnements > c’est la base.

Regarder si tu as besoin de temps longs pour prendre une décision ou si pour travailler tu es plutôt du genre à exécuter sur un temps court et avec beaucoup de tension(s), ou si tu as besoin d’être hypra confort et smooth.

Si tu es plutôt du genre à y aller tranquille, ça ne va te servir à RIEN de juger ce fonctionnement et d’essayer en permanence d’aller plus vite que la musique. Tu vas juste te tirer une balle dans le pied et te mettre la pression non-stop pour NADA !

Plus tu apprends tes rythmes et fonctionnements plus tu peux les respecter. Si tu vois aussi que tu as une tendance à être mono-maniaque et à te perdre dans tes passions, pareil, tu le sais. Donc si tu vois que tu as tendance à te cramer, c’est toi la boss et tu peux à tout moment ajuster et par exemple t’imposer des temps ou tu ne fais rien ou bien ou tu fais carrément autre chose pour faire un break.

T’as le choix.

Ne laisse pas tes peurs et tes doutes te prouver le contraire.

Alors oui, parfois tu ne te verras pas faire et parfois (souvent) tu vas te foirer mais tu es en train de te muscler et ça va bouger.

C’est comme ça que l’on gagne confiance en soi et légitimité, par l’expérience, parce que petit à petit tu vas démontrer à ton mental (qui flippe de tout) que oui tu es capable !

Enfin, te faire accompagner peut t’aider de ouf aussi à te connaitre, à reconnaitre aussi ce que tu veux vraiment et voir que en fait : « je sais précisément ce que je veux ».

Un jour on vivra dans un monde où ce n’est pas mal vu de savoir ce que l’on veut.

Si, si j’en suis sure.

Et toi ça te parles, est ce que toi aussi tu te la fais à l’envers en te faisant croire que tu sais pas du tout ce que tu veux ?

Ps : ton fonctionnement naturel est peut être différent de celui avec lequel tu t’es construite (en réaction à la peur) et est aussi différent des mouvements qui te traversent selon tes expériences, ta fatigue, tes relations et qui font que parfois tu va avoir besoin de prendre + soin de toi qu’à d’autres moments où tu as une énergie de dingue. (et oui c’est subtilo toussa)

Crédit photo : Steve McCurry

ARRÊTE DE TE FAIRE CROIRE QUE TU NE SAIS PAS CE QUE TU VEUX

Laisser un commentaire