J’ai parfois l’impression que les rites et rituels en lien avec à nos cycles de femmes ont été troqués contre tout plein de mode d’emplois techniques, de notices explicatives écrits en tout petit et des rayons remplis de tampons serviettes de toutes tailles, couleurs et parfums.

C’est pourquoi, aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous des petits trucs qui m’ont aidé à être plus en lien avec mon corps de femme, mes cycles et en particulier 👉🏼 mes règles.

Pour de nombreuses femmes règles = contrainte.

Ce que je vous propose aujourd’hui c’est d’envisager nos règles différemment….Et si au lieu de les maudire on essayais de les accueillir avec le sourire ? avec curiosité ? avec légèreté et même avec joie ?

Voici des astuces qui pourrons vous aider à apprécier leur arrivée et à célébrer leur existence (si, si je vous jure que c’est possible) !

1 – UTILISER UNE CUP / COUPE MENSTRUELLE

Personnellement, c’est elle qui a véritablement révolutionné mon rapport à mon cycle et à mon sang. C’est le Graaaaaal pour moi parce qu’elle m’a permis de découvrir  plein de choses sur ce flux étranger qui coule chaque mois entre mes jambes.

Parce autant dire que quand j’utilisais des tampons ou des serviettes la dernière chose que j’avais envie de faire c’était de mettre mon nez dedans et d’y regarder de plus près ! 😂

Donc grâce à cette petite merveille, j’ai découvert que ce sang qui m’était si mystérieux :

– n’avait pas d’odeur particulière
– était peu abondant
– était beau (Ok, comme c’est le mien je suis peut-être pas très objective 🙂 )

La cup, est un accessoire qui permet de lever le mystère, de vraiment voir de quoi est composé notre sang (parfois d’une myriade de glaires, caillots, textures, couleurs…) et d’observer les éventuels changements d’un mois à l’autre.
En plus de regarder le liquide qui se déversait dans cette calice de silicone, j’ai pu m’amuser à le manipuler, à lui dire coucou, à le toucher et aussi à voir comment il réagissait quand je le versais dans la douche par exemple.


2 – LIBÉRER NOS MÉMOIRES

Règles douloureuses, endométriose, règles abondantes, absence de règles, cycles irréguliers ect…

En accompagnant au Festen et en explorant le chamanisme, j’ai appris que dans notre utérus, notre vagin et nos cellules (ADN) sont enregistrées tous les traumas, les abus, les viols que nous avons vécus ainsi que ceux vécus par les femmes et les hommes de notre famille. Le livre de Danièle Flamenbaum explique très bien aussi comment de nombreux troubles et cancers peuvent être liés à des mémoires trans-générationnelles, c’est à dire qui appartiennent à l’histoire de nos mères et/ou de nos grand-mères.

Il faut aussi prendre ne compte qu’en plus d’hériter des fantômes familiaux,  nous baignons dans une société qui porte elle-même des mémoires et dont l’inconscient collectif est lui-même chargé d’injonctions, de violence, d’abus, de tabous et de culpabilité lié à la sexualité en général et ce sans compter toutes les peurs que nos inconscients associent aux sorcières ! Autant de raisons pour qu’en tant que femme nous ayons des réticences à explorer notre intérieur et les flux qui s’en écoulent.

Nous avons le pouvoir de guérir nos maux et de guérir des blessures qui parfois ne nous appartiennent même pas !

Aujourd’hui nous avons la chance d’avoir accès à de nombreuses techniques pour contacter ces espaces et libérer ces mémoires comme : la kinésiologie, l’hypnose, le recouvrement d’âme, les soins de l’utérus, le reiki…
Au travail !


3 – TENIR UN CALENDRIER LUNAIRE

Je vous avais déjà parlé du calendrier lunaire ici et je vous en ai concocté un que vous pouvez télécharger .

Se réconcilier avec ses règles c’est merveilleux, se réconcilier avec notre cycle c’est encore mieux !

Car nos règles ne sont que la partie ”visible” de ce cycle. Tenir un journal, noter nos humeurs, rêves, désirs, perceptions tout au long du mois permet de se relier à soi et d’observer qu’en effet il y a des moments où nous sommes super inspirées et pleine d’énergie et d’autres moment où nous nous sentons beaucoup plus lunaire.

Reconnaitre nos ”phases” permet de nous reconnaitre plus facilement et de nous accueillir plutôt que de subir nos états d’âmes.


4 – HONORER SON CYCLE AVEC DES RITUELS

Dans de nombreuses cultures, le sang des menstruations est considéré comme un sang magique et qui a de grands pouvoirs. D’ailleurs, le chaudron magique des sorcières ne serais en fait qu’une image qui représente leur utérus et donc la potion magique serais leur sang.

Il y a vraiment pleiiiiiins de rituels que vous pouvez faire pour vous relier à votre cycle avant, pendant et après vos règles (j’ai pas fini de vous en partager !).

Je vous encourage à vous laisser inspirer par ce moment particulier, à poser vos intentions et à inventer vos propre rituels !

Mon rituel préféré est celui de remercier la Terre en lui offrant mon sang car il est magique et chargé de bonnes choses pour elle. Ce rituel permet aussi de changer le positionnement intérieur de règles = contrainte et de se mettre en mode règles = bénédiction. Il permet aussi de reconnecter avec notre sorcière intérieure, de fluidifier notre relation avec la Terre et notre « femme sauvage ».

🌸🌎🌸 RITUEL D’OFFRANDE À LA TERRE 🌸🌎🌸

/ Pour ce rituel vous aurez besoin d’une coupe menstruelle /

🌸 Prenez un moment pour transvaser le précieux liquide dans un pot ou un verre.
(Vous pouvez faire ce rituel jusqu’à une semaine après vos règles en conservant votre sang dans un pot fermé au frigo)

🌸 Selon votre inspiration du moment, ajoutez-y des graines, du miel, des fleurs, des pierres, des bonbons, des mots doux, des épices… (rien de chimique, c’est toujours mieux 😇). Cette étape « potion magique »  charge votre offrande en un elixir plein d’amour.

🌸 Trouvez un endroit pour verser votre offrande. Laissez-vous guider dans le parc en bas de chez vous, votre jardin, près de l’eau ou dans la foret, versez votre offrande et puis pour terminer recouvrez-la d’une pierre, de terre ou d’une fleur. Vous pourrez revenir chaque moi recharger ce lieu avec votre offrande ou bien choisir un nouveau lieu.

🔥 Vous pouvez aussi varier en versant votre ”sang vierge” dans la Terre et ensuite déposer par-dessus vos offrandes et pourquoi pas en profiter pour faire un joli mandala.


5 – PARTAGER ET S’INFORMER 

💞 Partager 💞

Rencontrer d’autres femmes pour partager nos expériences, libérer nos langues, nos corps, nos émotions est un accélérateur de conscience puissant car nous sommes toutes reliées.

Chacune d’entre nous en libérant ses propres jugements, ses hontes, ses peurs, ses croyances se guérit et permet en même temps à toutes les femmes de se guérir. Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience d’une tente rouge, d’une moonlodge, d’une retraite ou organiser un cercle de femme chez vous ?

C’est à l’intérieur de notre chaudron magique
et quand nous y sommes connectées que nous pouvons créer l’impossible !


💞  S’informer 💞

Il y a tant de choses à découvrir sur nous-même, nos flux, nos cycles, notre pouvoir. Saviez-vous que certaines femmes se passent totalement de coupe menstruelle, de tampons et de serviettes pour faire totalement confiance à leur corps ? Ça s’appelle la continence des règles (plus d’infos ici) ! Faîtes vos propres recherches pour soulevez par vous-même le mystère de votre matrice.

Quelques livres à lire

– « Le grand mystère des règles » de Jack Parker
– « Lune Rouge »de Miranda Grey
– « Femme qui court avec les loups » de Clarissa Pinkola Estes

🌸

 Et pour finir un site web bien fourni 👉🏼  Passionmentrues.com


5 IDÉES SIMPLES POUR SE RÉCONCILIER AVEC NOS RÈGLES

Laisser un commentaire